FIGURES DE PATRONS,
Echos d’entreprises Métamorphoses
le cas Canson

Archéologie filmée des modes de gouvernance contemporains

4 moments-clès d’une vie d’entreprise

4 âges industriels

4 mondes du travail

Lire la vidéo

Plongées au cœur des papeteries Canson et Montgolfier d’Annonay en Ardèche
30 ans de suivi filmé

Du village papetier d’après guerre aux restructurations des années 2000 en passant par la Chine, parcours des moments-clés ayant marqué l’histoire de l’entreprise Canson et Montgolfier et de ses dirigeants jusqu’en ce début de XXIe siècle.

Un film de Bernard Ganne (sociologue, directeur de recherche émérite au CNRS)
et Jean-Paul Pénard (réalisateur)

Un travail documentaire entrepris depuis les années 1980
par une équipe de chercheurs du CNRS, et aujourd’hui sauvegardé par l’INA
Précédent
Suivant

4 époques, 4 portraits, 4 tranches de vie

Du «patron  imperator» de l’entreprise familiale  au directeur de plateforme pris dans le maelstrom des concentrations ; du manager «flexible et participatif» des «Trente glorieuses» au  stratège de la mondialisation», les visions, chocs et tribulations d’une vie d’entreprise.
Mythes, espoirs, blocages et métamorphoses.
Un parcours et des images très emblématiques des grands moments ayant marqué depuis l’après-guerre en France les mondes de l’entreprise et du travail.

Prix

30.00 € (licence usage privé)
60.00 € (licence usage public)
 (+8€ de frais d’envoi)

Un projet au long cours et ses vicissitudes…

«FIGURES DE PATRONS, échos d’entreprise/ Métamorphoses » résulte d’une recherche filmée de 30 ans réalisé par des sociologues du travail visant à comprendre par l’image, sur le terrain et au fil de temps, les profondes transformations du monde de l’entreprise en France  depuis la période d’après-guerre.

Ce film de rétrospective, en forme  d’archéologie filmée des modèles de gouvernance ayant profondément sérié nos mondes industriels depuis les Trente glorieuses jusqu’en ce XXI°siècle, exploite le fonds de 250 heures de rushs constitué depuis les années 1980 par les chercheur et documentariste B.GANNE et JP. PENARD  sur l’entreprise papetière Canson et Montgolfier en Ardèche : démarche de suivi unique et au long cours, brusquement bloquée dans le courant des années 2000 par le groupe-holding  repreneur de l’entreprise.

Gelé depuis tout ce temps, ce fonds filmé a pu finalement récemment être libéré : il a été sauvegardé par l’INA  et déposé là en décembre 2018.

Reprise du fonds et remise en perspective de l’ensemble du corpus

 « FIGURES DE PATRONS » revisite cet ensemble et le remet en perspective. Intégrant les rushs bloqués et les parties inédites du fond – dont les importants mouvements sociaux liés aux restructurations des années 2000- ce film se focalise sur les modes de gestion profondément antinomiques qui se sont successivement imposées chez Canson depuis les Trente glorieuses jusqu’aux tourbillons récents de la mondialisation : en 4 aperçus filmés des métamorphoses de nos mondes industriels.

Du «patron  imperator» de l’entreprise familiale d’après-guerre  au directeur de plateforme pris dans le maelstrom des concentrations ; du manager «flexible et participatif» des années 1980-90 à l’ardent stratège de la globalisation, 4 tranches de vie porteuses des visions, chocs et tribulations de cette firme papetière, finalement happée dans les années 2000 par la spirale financiaro-industrielle des concentrations : un destin d’entreprise avec ses figures, ses acteurs, ses élans et ses rêves, ses heurts aussi tout autant que  ses mythes …  Métamorphoses de nos mondes.

Des images et plongées très emblématiques au cœur des modèles, élans et certitudes ayant successivement modelé depuis l’après-guerre en France les univers de l’entreprise et du travail ; quasiment jusqu’à notre aujourd’hui.

Un ovni documentaire quelque part entre F. WISEMAN (mais avec plus de soucis des représentations) R.DEPARDON, Wang BING et peut-être et le magazine « Strip tease » (mais avec l’ironie en moins) laissant surtout du temps au temps pour comprendre nos  métamorphoses.

Un pari en tout cas sur la force de l’image dans la recherche et pour l’enseignement.

4 publications récentes en accompagnement de ce travail filmé

Accompagnant la production de ce film, quatre articles publiés ces deux dernières années autour de la production et l’utilisation de ce fond filmé de recherche documentaire.

  1. Grand entretien, par JP. Gehin  (février 2020) : La sociologie au risque de l’image : retour sur trente ans de recherches filmées autour de l’entreprise et du travail
    Entretien avec Bernard Ganne, le 13 décembre 2018, filmé par Jean-Paul Pénard, qui prendra la parole en fin d’entretien.
    In Images du travail, Travail des images  n°8. Filmer, travailler, chercher
    https://imagesdutravail.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=2577
  2. Ganne B. (2019), « Filmer l’entreprise, filmer en entreprise : postures, dialogues et ruptures », Cahier d’histoire du travail du Cnam, n° 2, pp. 181-209. URL : https://technique-societe.cnam.fr/lecinematographe-pour-l-industrie-et-dans-les-entreprises-1890-1990–1170460.kjsp
  3. Ganne B. (2019), « Comment raconter le travail en se glissant dans le système de représentation des acteurs sociaux ? », La Revue des conditions de travail, ANACT, n° 9, pp. 111-119. URL : https://www.anact.fr/comment-raconter-le-travail-en-se-glissant-dans-le-système-de-représentation-des-acteurs-sociaux
  4. Et à paraître en ce premier semestre 2021 dans la revue « Sonorités » n°8, article sur les vicissitudes de notre corpus filmé :  Ganne B. (2020) : « Filmer et documenter en sociologue. Construction et tribulations d’un corpus de recherches filmées : le cas des Papeteries Canson et Montgolfier (1987-2005… 2018) »
Retour haut de page